TUTO #8 : Apprendre la propreté à son chien en 7 points capitaux

Au début de la vie d’un chiot, celui-ci ne contrôle pas ses sphincters. Il va, petit à petit, apprendre à se retenir de plus en plus longtemps. S’il a le réflexe de laisser son panier propre, il n’en va pas de même pour le reste de la maison. Alors, comment lui apprendre à faire ses besoins dehors ?

 

Les 7 points pour apprendre la propreté à son chien

L’apprentissage de la propreté ne s’apprend pas en un jour et vous devrez faire preuve de patience et surtout de cohérence lors de cet apprentissage. Vouloir aller trop vite c’est vous mettre vous, ainsi que votre chien, en situation d’échec inutilement.

 

Voyons ensemble ces 7 points capitaux :

  • L’initiation à la propreté doit commencer dès l’arrivée du chiot dans sa nouvelle maison et d’une manière générale dès l’âge de 7 semaines. 
  • Résultat de recherche d'images pour "chien qui urine sur personne"Sortez le toutes les 2 heures, voire plus souvent si besoin. En effet, le chiot comme les bébés n’arrivent pas à se retenir car leurs sphincters (muscles de la vessie) ne sont pas matures avant leurs 4 mois. Pas toujours évident lorsque l’on travaille, c’est pourquoi il est préférable d’accueillir votre petit chien pendant ses vacances.
  • Si vous le voyez faire ses besoins à la maison, grondez-le ! Attrapez-le par la peau du cou et dites « Non » d’une voix grave. Ne frappez jamais votre chiot et ne lui trempez jamais la truffe dans ses besoins, c’est cruel et cela ne sert à rien. Ne le grondez pas si vous ne l’avez pas pris sur le fait ! Votre chiot le comprendra bien vite alors cela vous obligera pendant un temps à le suivre dès qu’il s’isolera pour se « soulager » hors de votre vue.
  • Si au contraire votre chien fait ses besoins dehors, félicitez le et surtout récompensez le en lui lançant un jouet ou en lui donnant une friandise dont il raffole.
  • Ne nettoyez jamais ses « bêtises » devant lui, cela vous placerait en position de « soumis ».
  • Fonctionner avec un horaire précis : toujours le sortir aux mêmes heures tout comme pour les moments repas.
  • Ne pas exiger de l’animal qu’il se retienne plus de 6 heures quand c’est un jeune chien (il faut tenir compte de son âge).

 

N’oubliez jamais qu’il faut de la patience pour apprendre la propreté à un chiot surtout si vous ne pouvez pas le sortir pendant la journée. En effet, le fait de ne pas pouvoir le sortir de nombreuses fois pendant la journée va malheureusement ralentir son apprentissage.

Un chiot doit être propre à partir de l’âge de 4 mois si vous l’avez bien éduqué. Ensuite, il sera toujours propre. Toutefois, il vous faudra tolérer quelques oublis jusqu’à l’âge de 6 mois (par exemple lorsqu’il reste seul trop longtemps). Si votre chien se remettait à uriner brusquement dans la maison, il faut penser à des causes médicales (cystite, calculs) ou comportementales (anxiété de séparation, phobies) et consulter votre vétérinaire.

 

Quelques astuces

  • Un chien a tendance à refaire ses besoins toujours au même endroit car il est attiré par les anciennes odeurs. Il faut donc désodoriser tous les lieux de la maison où votre compagnon a déjà fait ses besoins. Pour cela, après avoir bien lavé, il faut imprégner l’endroit d’une nouvelle odeur : déodorant ou vinaigre blanc dilué. Évitez la javel et autres produits ammoniaqués qui renforcent les odeurs d’urine et ont l’effet contraire d’attirer le chien. Veillez bien à faire tout ceci en l’absence du loulou.
  • Ne pas punir le chien lorsque vous rentrez du travail ou d’ailleurs, il ne comprendrait pas : pour cela, il faut vraiment le prendre sur le vif !
  • Ne pas mettre le museau du chien dans ses urines il ne comprendrait pas le message. Cela risque même de provoquer l’effet inverse et de retarder son apprentissage.
  • Mettre l’accent sur la récompense et non la sanction : inutile de punir le chien si vous ne l’avez pas surpris en train de se soulager sur le tapis de mamie. Ramasser sans qu’il ne soit à coté. Ne pas être avare de récompenses et de caresses lorsqu’il satisfait ses besoins à l’extérieur.
  • Ignorer les mictions de joie. Lorsque, par exemple, il vous fait la fête lorsque vous rentrez du boulot (aucun rapport avec la propreté).
  • Employer et adopter toujours la même nourriture de qualité : en effet, le chien n’a pas le même système digestif que l’homme, si on modifie tout le temps son alimentation la digestion n’aura pas la même durée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *