Santé #16 : Comment protéger son chien contre les tiques ?

Les maladies que transmettent les tiques sont un fléau pour nous-même et pour nos animaux. Il existe de nombreux moyens de prévention, toutefois il faut garder à l’esprit qu’aucun n’est efficace à 100% et que le plus important est de contrôler régulièrement la présence de tiques sur son chien. Lorsque la tique « mord » le chien, il faut quarante-huit heures de contact en moyenne pour qu’il y ait contamination, d’où l’importance de la repérer et de la retirer rapidement.

Image associée

Petit tour d’horizon des moyens de prévention existant pour protéger son chien contre les tiques.

 

Les antiparasitaires naturels

Des antiparasitaires naturels existent, à base d’huiles essentielles, de margosa, de pyrèthres naturels… Ces produits ne sont pas des insecticides mais des insectifuges, c’est-à-dire qu’ils éloignent les parasites mais ne les tuent pas. En effet, le pouvoir répulsif des huiles essentielles est bien connu. Souvent concentrées, elles peuvent malheureusement être à l’origine d’intoxications lors d’automédication ou de réactions cutanées chez les animaux sensibles.

C’est pourquoi les produits naturels sont à utiliser avec précaution et semblent plutôt indiqués en tant que compléments de traitements préventifs classiques prescrits par le vétérinaire. D’autant qu’ils peuvent ne pas suffire en cas de pression d’infestation forte.

 

Les antiparasitaires externes

Plusieurs produits existent, comme pour les puces. Il est important de les mettre en place du printemps à l’automne, et même tout au long de l’année lorsque les hivers sont doux,  pour prévenir les mauvaises surprises.

Ces produits assurent une réelle prévention, détruisant la tique avant qu’elle n’ait eu le temps de piquer.

  • Les colliers à l’amitraz ou à la deltaméthrine sont des dispositifs pratiques à condition qu’ils soient correctement appliqués, ils agissent pendant plusieurs mois. Toutefois, leur efficacité n’aura qu’un effet limité, d’autant plus pour les gros chiens à poil long.

Les colliers à la deltaméthrine repoussent en outre le phlébotome, responsable de la transmission de la leishmaniose.

  • Divers produits en pipette (spot-on) ou en pulvérisateur (ou sprays), contenant notamment une perméthrine ou l’association fipronil-amitraz, permettent une répartition du produit sur tout le corps et ainsi une meilleure protection contre les tiques. Les pipettes et les sprays ont une efficacité de 4 semaines sur les chiens pour la protection contre les tiques.

Notez bien, qu’avec la pipette, le produit doit être correctement appliqué pour être efficaces : bien sur la peau et non sur le poil. Et il ne faut pas baigner l’animal dans les 48 heures suivant l’application de la pipette ou du spray, et l’utilisation de certains produits topiques sur la peau (shampoings fréquents, sprays hydratants pour la peau) peuvent diminuer leur efficacité.

La perméthrine repousse également le phlébotome, mais attention, elle est formellement contre-indiquée chez le chat !

  • Des comprimés, disponibles depuis le printemps 2014, tuent les puces et les tiques présentes sur le chien, avec un effet persistant d’un à trois mois. Il s’agit d’un moyen de prévention et de traitement très efficace.

Il suffit donc de faire avaler le comprimé à son animal. On s’affranchit ainsi de l’interdiction de bains, des erreurs d’application qui peuvent être responsables d’une non-efficacité. Une fois le comprimé bien avalé, le produit est actif quelques heures plus tard de manière uniforme sur tout le corps.

Avec le comprimé il n’y a plus aucun danger pour les enfants du foyer ni aucun risque de réaction de sensibilité cutanée ni pour vous ni pour votre animal.

Il existe des effets secondaires rapportés pour les comprimés antiparasitaires : des troubles digestifs légers et transitoires (vomissements notamment, qui disparaissent en 24 heures et sont sans gravité) et rarement une apathie (baisse de forme). Si votre animal est sensible et présente ce genre de symptômes n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire.

 

Les vaccins

Des vaccins sont également proposés contre ces maladies transmises par les tiques.

Le premier vaccin se fait à l’âge de 6 mois. Il est administré en deux fois, avec trois semaines d’intervalles. Par la suite, le rappel du vaccin du chien contre la piroplasmose se fait de manière annuelle ou biannuelle. Il est important de savoir que le vaccin contre la piroplasmose est assez coûteux : il faut payer entre 70 et 80 € pour l’achat de ce vaccin et d’ajouter à cela les frais de consultation du vétérinaire.

Mais ces vaccins ne dispensent pas de traiter les chiens avec des antiparasitaires externes.

 

Produit à appliquer après infestation

Pour terminer, il me reste à mentionner les produits anti-tiques pour chien à appliquer après infestation.  En effet, il ne faut jamais essayer de retirer une tique à la main. Vous risqueriez de mélanger le sang de la tique à celui de votre chien, ce qui pourrait déclencher de graves maladies.

Voici différents produits efficaces contre les tiques présentes sur votre chien :

  • Le crochet anti-tiques : est un indispensable à avoir durant vos vacances ! Il s’agit d’un crochet qui permet de retirer une tique du chien en toute sécurité, le tout sans avoir besoin de produit contre les tiques.
  • Le shampoing anti-tiques : si votre chien a été mordu par des tiques et que vous n’êtes pas sûr de toutes les avoir enlevées, il existe des shampoings anti-tique, qui permettront de tuer les tiques sans autre traitement.
  • Le feutre anti-tiques : il permet de tamponner du produit anti-tique directement sur le parasite. Cela peut vous aider à enlever une tique plus facilement.

 

Conclusion

Vous devriez consulter votre vétérinaire pour qu’il vous recommande le meilleur produit pour votre compagnon. Mais sachez que tous ces médicaments ne conviennent pas à tous les animaux. Votre vétérinaire vous donnera le dosage adéquat, en général selon la taille et le poids de votre compagnon.

 

 

Sources :

cliniqueveterinairecalvisson.com

animaddict.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *