Histoire de chien #11 : Le chien dans l’imaginaire de l’Homme

Le chien a, au fil des millénaires et dans de nombreuses civilisation, stimulé l’imaginaire de l’Homme. On leur porte tantôt une symbolique positive et tantôt l’inverse.

Petit tour d’horizon.

 

Le chien dans la mythologie

Le chien tient une place importante dans la mythologie car pour de nombreux peuples et croyances il est considéré comme un animal psychopompe. C’est-à-dire qu’il guide les âmes jusqu’au royaume des morts.

L’on retrouve le symbolisme du loup initiateur et gardien du royaume des morts chez de nombreux peuples :

  • les Egyptiens (Anubis le dieu des morts et conducteur d’âmes, à tête de chien ou de chacal)
  • les Grecs (Cerbère le chien monstrueux à trois têtes, gardien des Enfers)
  • les Sioux (le loup est appelé « chien de dessous-terre » et le coyote « chien qui rit »)
  • les Bantous (le chien délivre les messages des morts au sorcier en transe)
  • les Mexicains (Xolotl dieu chien jaune qui accompagna le soleil dans son voyage sous la terre pour le protéger durant la nuit).
Résultat de recherche d'images pour "anubis"

Anubis, Dieu égyptien des Morts

Le chien dans la symbolique

Chez les Celtes, le chien était considéré comme un animal au courage exceptionnel. Qualifier quelqu’un de « chien » dans cette civilisation, était rendre hommage à la bravoure de l’intéressé. Le héros Cûchulainn (chien de Culann) de la mythologie celtique irlandaise en est l’image la plus emblématique.

Résultat de recherche d'images pour "cuchulain chien"

Cûchulainn (qui signifie Chien de Culann) est un personnage phare de la mythologie irlandaise

Pour les Chinois, le chien est le onzième des douze animaux qui apparaît dans le zodiaque. Il est dit sensible à tout ce qui touche à l’injustice, intelligent et serviable.

Pour les Musulmans, le chien a un côté obscur qui en fait un être impur, à l’exception du lévrier qui est considéré comme un animal noble. Cette dualité a valu au chien un certains nombres d’expressions peu flatteuses : « un caractère de chien, un temps de chien, traiter quelqu’un comme un chien, avoir une vie de chien… ». Rares sont les déclinaisons élogieuses telles que « avoir du chien ».

 

L’on trouve également de nombreuses légendes sur le chien ou son ancêtre le loup :

  • les chiens noirs fantômes du folklore britannique
  • les loups-garous
  • les fameuses bêtes du Gevaudan, du Nivernais ou de l’Aubrac
  • le « méchant loup » du Petit Chaperon Rouge ou des Trois Petits Cochons.

 

Le chien est également à l’honneur au cinéma et à la télévision (Beethoven, Lassie chien fidèle, Belle et Sebastien, Rintintin, Rex…) ou dans la bande dessinée (Milou, Rantanplan, Bill, Idefix, Cubitus, Snoopy…). Il n’est pas oublié dans les romans tels que « le chien des Baskerville », une aventure de Sherlock Holmes, le détective inventé par Sir Arthur Conan Doyle, « Croc Blanc » de Jack London ou  » Cujo » de Stephen King.

 

Le chien dans l’astronomie

Le chien est aussi représenté en astronomie depuis Ptolémée, par les constellations du Grand Chien (Canis Major) qui abrite Sirius, l’étoile la plus brillante du ciel, celle du Petit Chien (Canis Minor) qui accueille Procyon, l’étoile se levant juste avant Sirius, et la constellation boréale des Chiens de Chasse (Canes Venatici) dont la découverte est plus récente.

Résultat de recherche d'images pour "constéllation du grand chien"

Constellation du Grand Chien

 

Source :

futura-sciences.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *