Education #2 : A quel âge commencer l’éducation de son chiot ?

On entend quelque fois des personnes qui affirment que les jeunes chiots de moins de  4 mois ne doivent pas être exposés à un  programme de formation. Selon eux, les nouveaux maîtres doivent simplement utiliser ce temps pour que le chiot s’acclimate tranquillement à sa nouvelle maison et famille en affirmant que cette période de liberté totale avec peu de règles seront salutaires pour l’acclimatation du dernier venu. Leurs pensées tournent souvent autour du concept que l’établissement de règles aurait un effet nocif sur le processus de sociabilisation du chiot.

 

La chasse aux mauvaises habitudes

Résultat de recherche d'images pour "chiot qui fait une betise"Si vous laissez votre chiot courir sauvagement pendant une longue période, il va rapidement prendre de mauvaises habitudes. Et lorsque vous éduquer un chiot, vous vous apercevrez qu’il est plus simple et plus rapide de lui apprendre initialement les bonnes habitudes que de devoir d’abord lui éliminer les mauvaises pour ensuite les remplacer par celles que l’on souhaite lui enseigner. Voilà  une des raisons pour laquelle nous conseillons de ramener le chiot dans sa nouvelle famille à l’aube de sa 8ème semaines de vie. Accueillir le chiot au-delà de ses 12 semaines de vie, est un challenge plus grand pour mettre en place sa formation initiale, à cause des mauvaises habitudes qu’il aura éventuellement déjà développé.

Les jeunes chiots de 8 semaines sont également désireux de plaire, sont curieux et sont très formatif. Vous êtes sa nouvelle famille, sa maison. Ils vous tendent la main pour obtenir de la sécurité et de l’amour, ce ne sont encore que des bébés ! Le chiot se basera sur cette relation pour travailler avec vous.

En supposant que le chiot est reçu une sociabilisation normale à son domicile précédent, regardez attentivement et vous remarquerez qu’après seulement 2 ou 3 jours, il viendra probablement vers vous  à chaque fois qu’il a peur ou qu’il découvre quelque chose de nouveau, comme par exemple un grand bruit ou la rencontre d’une personne ou d’un autre chien. Il voit en vous son protecteur ou au moins quelqu’un qui le comprend et l’accepte dans le cadre de son monde. Si, durant cette période, l’on peut démontrer de n’importe quelle manière que ce soit, ce que l’on veut, le chiot tentera de vous plaire.

 

Sevrage puis rejet progressif et naturelle de la mère de ses chiots

Résultat de recherche d'images pour "belle photo de chiot"Pendant toute la durée de l’allaitement, la chienne s’occupe complètement des chiots. Elle les nourri, elle les nettoie, elle les éduque (notamment en leur apprenant à ne pas faire leur besoin sur le lieu du couchage). Mais à partir de la 8ème semaine et parfois même plus tôt, la chienne commence à se séparer petit à petit de ses chiots. Elles les repousses pour les obliger à devenir plus autonome tout en leur permettant de rester encore près d’elle. Spontanément, elle s’écartera de ses petits et c’est à ce moment là que les maîtres vont devoir prendre le relais sur l’éducation, la propreté et la socialisation des chiots. Mais aussi sur divers petites choses qui formeront la base de l’éducation comme lui apprendre son nom, le port de la laisse ou encore le « non ». C’est le moment de suivre l’éducation du chiot semaine après semaine.

 

Cas des orphelins

Pour les orphelins, le dressage débutera au moment où ils auront la faculté de se déplacer et de manger seul. Bien entendu, si jeunes, les loustics ne pensent qu’à quatre choses : manger, jouer, dormir et aller aux toilettes. Bon, soyons honnête, il y a concurrence entre dormir et jouer, pour le reste c’est par pure nécessité — quoique certains d’entre eux sont de vrai gloutons ! Bref, il va falloir ruser et utiliser ces moments clés pour commencer l’éducation du chiot dans de bonnes conditions.

 

 

Conclusion

Nous pensons que l’éducation du chiot doit débuter idéalement dès que sa mère le pousse à quitter sa niche et dès qu’il arrive dans sa nouvelle famille, à la fin du sevrage (environ vers la 8ème semaine de vie). Nous ne voyons aucune raison d’attendre. En réalité, nous voyons plutôt des raisons de ne pas attendre. La base de l’éducation des chiots est une formation aux bonnes habitudes.

 

 

Sources :

peteducation.com

toutsurleschiens.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *